en 
 
 
cinema

 
 

Cendrillon (jusqu'au 4 mars 2018)

le  16/12/2017   au théâtre de l’Alhambra, 21 rue Yves Toudic 75010 Paris (samedi et dimanche à 14h et tous les jours pendant les vacances scolaires à 14h)

Mise en scène de Vincent Caire avec Aurélie Babled ou Mathide Puget, Karine Tabet ou Lucile Marquis, Franck Cadoux ou Vincent Caire, Gael Colin ou Emmanuel Faventines écrit par Karine Tabet (texte d’après Charles Perrault)




Pour avoir investi le théâtre de l’Alhambra depuis maintenant - mais sans aucun doute aussi pour - plusieurs années grâce à ses nombreux spectacles pour enfants et adolescents, la compagnie Les Nomadesques nous avait déjà régalé ou, du moins, enchanté avec notamment Le loup est revenu, sans oublier Le chat botté et Tout Molière...presque : la voilà qui réitère l’expérience « conte revu et corrigé à leur propre sauce » avec Cendrillon, ce célèbre monument devenu légendaire qui fait tant rêver les petits filles du monde entier et cela depuis fort longtemps.
En effet, on doit cette nouvelle adaptation à une tribu de 4 excellents comédiens – et comédiennes – qui s’amuse à parodier de manière certes quelque peu exagérée mais néanmoins drôle, façon BD ou cartoon, ces fameuses fables et autres histoires magiques qui ont tant bercé notre jeunesse. La mise en scène se veut aussi légère et épurée que possible (pas de véritables décors), un moyen comme un autre de laisser place à l’imagination et cela à travers par exemple des petits « effets de transformation » plutôt réussis, allant jusqu’à employer un ton qui se veut à tout prix décalé, bourré de références musicales dites « branchées » tels que Téléphone, Michel Delpech, M. Pokora, Gilbert Montagné, Whitney Houston, des extraits de la BO de Star Wars et de Grease, et même une valse.
Tout ce petit monde jubile – d’ailleurs autant que les enfants présents dans la salle ! – et en rajoute même dans le burlesque outrageusement souligné (l’intervention des 2 sœurs « jumelles », aussi méchantes, laides et ridicules l’une que l’autre, est un morceau d’anthologie à lui tout seul !). Vous l’aurez vite compris, si vous voulez vous aussi vous amuser avec vos « chères têtes blondes », vous savez ce qu’il vous reste à faire pour leur – et vous – faire plaisir avec, comme petite cerise sur cette « farce » théâtrale, une montée sur scène de vos adorables bambins au son de rythmes endiablés...

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique