en 
 
 
cinema

 
 

La folle histoire du petit chaperon rouge : le musical (jusqu'au 31 décembre)

le  21/10/2017   au théâtre des Nouveautés, 24 boulevard Poissonnière 75009 Paris (samedi à 14h, dimanche à 13h30, et dates supplémentaires jeudi et vendredi à 14h pendant les vacances scolaires)

Mise en scène de Léon avec Clémence Bouvier, Anjaya, Yoann Bertinetti, Jérôme Lifszyc et les musiciens Pascal Joseph et Nicolas Giraud écrit par Pascal Joseph




Pour une fois qu’un spectacle pour enfants s’adresse aussi – on pourrait même dire et surtout - aux parents, on ne va pas se priver...d’y aller et même d’en parler ! Pensez donc, un musical qui ose s’amuser effrontément à revisiter de manière parodique le célèbre conte du Petit chaperon rouge, celui collecté et retranscrit en son temps par Charles Perrault, en y incluant tout un tas de chansons modernes, de jeux de mots, d’expressions actuelles, de références et autres clins d’œil plus ou moins décalés, empreintés aux autres fameuses historiettes d’antan (La chèvre de Mr. Seguin, Les 3 petits cochons, etc...).
Certes, ce n’est pas tout à fait la version telle qu’on la connaît et chère à notre enfance, bien que la plupart des personnages soit là, mais celle-ci vaut néanmoins son pesant de cacahouètes, pardon, de noisettes ! Il y a bien sûr le chaperon rouge au sale caractère et plutôt gironde, le loup dandy et mielleux à souhait qui ne sait plus très bien dans quelle histoire il se trouve, Mère-grand à la mode branchée du type disco/electro, mais également un bucheron trouillard avec un accent québécois très prononcé, une sorcière sortie tout droit de chez Blanche-Neige, des (caille)rats qui rappent, une mère aussi bienveillante qu’étouffante, et 2 musiciens qui swinguent pop, folk, blues, jazz, bastringue et mexicain à tout va dès que l’occasion se présente. C’est d’ailleurs l’un d’entre eux, Pascal Joseph, qui a eu l’excellente idée – sans doute sous hallucinogène - de réunir tout ce bon monde pour en faire un divertissement comique aussi branché et déjanté que possible, qui chante, danse et s’amuse, en un mot, pour « zazous ».
Bref, voilà de quoi vous réconcilier une bonne fois pour toute avec la comédie musicale pour toute la famille, du moins, pour tout le monde ! Même s’il n’y a pas les mêmes moyens qu’une grosse production de genre, cela ne gâche en rien ni une mise en scène inspirée, ni les trouvailles autant visuelles que musicales, ni les costumes originaux voire vintage, et encore moins l’humour, bel et bien au rendez-vous. En résumé, de la fantaisie, de la gaité, de la variété et de l’azimuté à tous les niveaux, plus rock que jamais !

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique