en 
 
 
cinema

 
 

- spectacle : le musical Ghost au théâtre Mogador (jusqu’au 19 avril 2020 )

le  17/09/2019   au théâtre Mogador, 25 rue de Mogador 75009 Paris

Mise en scène de Bruce Joel Rubin (livret et paroles) avec pour l'instant Claudia Tagbo, Grégory Benchenafi et Moniek Boersma écrit par et composé par Dave Stewart et Glen Ballard


-L’histoire : Un jeune couple, Molly et Sam, s'installe dans un loft de Brooklyn pour s'y construire un radieux avenir mais tout s'effondre lorsque Sam est mortellement blessé dans une rixe.
Du corps de Sam s'échappe un double fantomatique, qui ne se résout pas à quitter l'amour de sa vie, quand il comprend que sa mort n'est pas aussi accidentelle qu'elle peut paraître et qu'un danger plane sur Molly.
Par l'entremise d'une cartomancienne haute en couleurs (irrésistible Whoppi Goldberg à l'écran), Sam va parvenir à entrer en contact avec Molly...


Ghost navigue entre histoire d'amour, thriller et surnaturel :
Le musical, créé en 2011 d’abord à Manchester puis dans le West End de Londres, connaît une belle carrière au Royaume-Uni - où chaque étape de sa tournée a été saluée par un public enthousiaste - et aux Etats-Unis. D’ailleurs, le spectacle a eu trois nominations aux Tony Awards en 2012. Il a déjà été produit par Stage en Russie et plus récemment en Allemagne. Il se jouera en Espagne au même moment qu’il débutera à Paris pour un minimum envisagé de 250 voire 260 représentations.
Fêtant cette année les 30 ans de Ghost réalisé par Jerry Zucker, le musical reprend les éléments forts du célèbre film de 1990 incarné à l’écran par Demi Moore et Patrick Swayze, à commencer par la chanson Unchained Melody (un succès de 1965 que l’on doit aux Righteous Brothers). Il utilisera également, comme dans le show anglais, des effets spéciaux ainsi que des illusions (des visions d’optique) puisque il est question ici d’une histoire de dédoublement sur fond de romantisme, de drame et de ressorts tragiques.
C’est donc un inédit en France qui sera à l’affiche de Mogador pour la saison 2019-2020, un musical porté par les créations musicales, autant en version originale qu’adaptée en français, de l’anglais Dave Stewart (Eurythmics) et de l’américain Glen Ballard (dont le nom est associé à Mickael Jackson, Alanis Morissette, Céline Dion ou encore Elton John et qui a obtenu pour son travail 6 Grammy Awards et un Golden Globe).

Les 3 rôles principaux seront interprétés par :
*Moniek Boersma (Molly Jensen) : Née et élevée aux Pays-Bas, elle sait déjà étant enfant qu’elle veut être sur scène. Elle étudie alors la musique et le théâtre musical au conservatoire FHK de Tilburg (Pays-Bas) avec des professeurs de chant renommés tels qu’Edward Hoepelman et Ingrid Zeegers. Après ses études, elle joue dans plusieurs comédies musicales aux Pays-Bas : dans Grand Hotel en tant qu’ensemble et dans Aspects of Love d’Andrew Lloyd Webber en tant que doublure du personnage de Jenny.
Elle s’installe ensuite en France et participe aux spectacles suivants : Le Royal Palace en tant que leading lady, Le bal des Vampires avec Roman Polanski, en tant que Magda, dans Roméo et Juliette de Gérard Presgurvic en tant que Lady Capulet pour ses tournées en Asie et en Russie, en tant que chanteuse/danseuse à l’opéra et le Quai Saint Tropez et dans Mickey’s christmas Big Band en tant que chanteuse/danseuse à DISNEYLAND. Pour GHOST le Musical, elle reprend le rôle tenu par Demi Moore dans le film de 1990.

-Moniek Boersma : « Nous avons auditionné moi et Grégory 3 fois mais pas du tout ensemble ni en même temps. Dans ce métier, c’est le mélange de divers univers qui m’intéresse le plus d’aborder. Le rôle de Demi Moore au cinéma, qui joue Molly, m’a profondément touché par son élégance. J’ai découvert Ghost lors de sa 10ème année et la comédie musicale, qui m’a le plus marqué, est Les misérables ».

*Grégory Benchenafi (Sam Wheat) : Après des études supérieures effectuées dans le sud de la France, Grégory démarre sa carrière à l’âge de 22 ans dans la Compagnie Roger Louret. En 2011, il est nommé aux Molières pour son rôle de Mike Brant dans la comédie musicale éponyme. Son tempérament et sa curiosité lui permettent d’aborder des styles différents.
Il sera donc, tour à tour, Dorian Gray dans une adaptation de T. Le Douarec du roman d’Oscar Wilde, Harry Pilcer sur la scène du Casino de Paris puis du Comedia dans Mistinguett, Reine des années folles, Roland Cassard dans "Les Parapluies de Cherbourg" en tournée en Europe.
Il effectue, en parallèle, une belle carrière dans l’opérette avec plus d’une vingtaine de rôles à son actif. Il développe, par ailleurs, son activité d’auteur/metteur en scène auprès de diverses compagnies. En mai 2018, il reprend le rôle du coursier dans Chance au théâtre La Bruyère (spectacle nommé aux Molières 2019). On le retrouve également aux côtés de Corinne Touzet dans la pièce "Maux d’Amour" mise en scène par J. Boyé. C’est riche de toutes ces expériences que Grégory interprétera le rôle de Sam Wheat dans la comédie musicale GHOST au théâtre Mogador.

-Grégory Benchenafi : « J’ai découvert le film Ghost en le visionnant ce matin : je préfère arriver neutre pour ce rôle. De plus, en tant que fantôme, je vais devoir jouer tout seul les ¾ du musical sans personne à qui renvoyer la balle en duo. Quoi qu’il en soit, il y a des chansons sublimes à défendre et incarner le rôle masculin principal, interprété par Patrick Swayze à l’écran, est un challenge d’autant plus important que je le vénère comme une idole, d’ailleurs à la hauteur de son succès. Mon musical préféré est sans conteste Cabaret ».

*Claudia Tagbo (Oda Mae Brown) : Née à Abidjan, Claudia Tagbo a grandi à Alès. Elle se découvre, dès son plus jeune âge, une passion pour l’Art en général et pour le théâtre en particulier. Après l’obtention de son bac, elle monte à Paris afin d’y suivre des études en Arts du Spectacle. Sa maîtrise en poche, elle décide de s’investir dans le métier qu’elle a choisi : comédienne. Sur les plateaux et devant la caméra, elle travaille, entre autres, avec Claude Buchvald, Stanislas Nordey, Julien Leclercq, Haroun Mahamat-Saleh, Olivier Dahan, Dany Boon, Jean Becker, Maurice Barthelemy et dernièrement Gabriel Julien-Laferrière et Virginie Sauveur pour le téléfilm Le Temps des Égarés pour ARTE qui a reçu de nombreux prix en France et à l’étranger.
En 2006, Claudia est repérée au Jamel Comedy Club avec lequel elle part dans une folle tournée en France, Belgique et Canada, puis se lance en solo à la rencontre du public avec son spectacle Crazy coécrit et mis en scène par Fabrice Eboué. Elle se produit notamment pour 7 dates exceptionnelles à guichets fermés dans la salle mythique de l’Olympia en Janvier 2014.
A l’automne 2016, elle présente son nouveau spectacle Lucky en tournée et, en Janvier 2017, elle investit la Gaité Montparnasse pour 100 représentations devant un public parisien toujours au rendez-vous. Lucky se jouera ensuite à l’Olympia en Janvier 2018, avec 5 dates exceptionnelles qui afficheront toutes complet avant de faire sa dernière au Théâtre Mogador le 9 avril 2019. Une scène qu’elle retrouvera à la rentrée dans le rôle mythique d’Oda Mae Brown, interprété par la truculente Whoopi Golberg au cinéma.

-Claudia Tagbo : « Je vais chercher mon personnage d’Oda Mae, cartomancienne quelque peu arnaqueuse sur les bords, sans m’inspirer de celui joué à l’écran par Whoopi Golberg. Je vais me noyer ou, si vous préférez, me mettre intégralement au service de ce spectacle musical, d’autant que je vais à la fois avoir une belle formation, chant compris, et prendre du plaisir jusqu’à la première de Ghost et même après. Je viens de rencontrer mes 2 partenaires principaux aujourd’hui, qui ressemblent bigrement à Ken et Barby réunis (rires) ».



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique