en France entière
 
 
cinema

 
 

Les autres (sur Cin + Frisson)

Sortie  le  20/02/2021  

De Alejandro Amenabar avec Nicole Kidman, Fionnula Flanagan, Christopher Eccleston, Elaine Cassidy et Eric Sykes


Ile de Jersey, 1945. La seconde guerre mondiale est termine, mais le mari de Grace nest pas revenu du front. Dans un immense manoir isol, la jeune femme lve dsormais seule ses 2 enfants selon les principes stricts de sa religion. Sa fille et son fils souffrent dune trange maladie : ils ne peuvent tre exposs la lumire directe du soleil. Lorsque 3 nouveaux domestiques viennent habiter avec Grace et ses enfants, ils doivent se plier une rgle vitale : la maison doit tre constamment plonge dans la pnombre, et aucune porte ne doit tre ouverte avant que la prcdente nait t ferme. Pourtant, lordre rigoureux instaur par Grace va tre dfi par des intrus

Ce scnario est une fable effrayante, un conte de terreur psychologique qui aborde les thmes de la confiance, la crainte et la foi. Mticuleusement construit, nimb dune atmosphre trange et angoissante, ce film nest pas sen rappeler Le 6me sens dans sa construction et son montage : sans vous dvoilez la fin de cette histoire palpitante et sans rentrez dans les dtails, sachez seulement que nous sommes plac ici dans une situation particulire o il sagit de la frayeur dtre mort chez les non-vivants. Vous nen saurez pas plus ! Voici le premier film amricain dAlejandro Amenabar (Tesis, Ouvre les yeux), un jeune ralisateur espagnol imaginatif et original qui a su se dmarquer de ses confrres. En effet, il possde une incroyable capacit construire un vrai suspense, une angoisse qui vient du cur et de lesprit. Comme son habitude, il installe dans chacune de ses productions une ambiance, inspire par le fantastique et le surnaturel, lui qui a toujours t fascin par les peurs et surtout celles enfantines. Considr comme un expert dans lart du thriller, il sancre dans la ralit pour mieux nous terrifier. Son film est en fait hant par des corridors interminables, plongs dans les tnbres, en hommage ces tres au visage jamais dvoil qui peuplaient les couloirs des cauchemars de notre enfance. Souvenez-vous de votre peur du noir, peur des portes demi-ouvertes, peur des placards, peur de tout ce qui pouvait dissimuler quelquun ou quelque chose. Il traite ici de locculte dune faon extrmement intense. Nous acceptons de nous laisser submerger par cette frayeur, jusqu ce que notre scurit soit remise en question et l, le film devient terrifiant. Dailleurs, on sursaute ! Pour lui, le suspense ne peut tre cr quen jouant sur latmosphre et la psychologie, et non en faisant appel des effets spciaux superficiels. Au lieu dutiliser ces derniers qui transformeraient le frisson dsire en rpulsion, son style nous permet de faire natre la vritable horreur dun emballement de limagination. Il sait mettre une bonne dose danxit, dobsessions et de paranoa latentes. Il porte en plus un regard nouveau sur le mythe de la maison hante : les personnages ne sont ni des hros, ni des mchants, ce sont des tres humains ordinaires qui sefforcent de comprendre une situation remettant en cause tout ce en quoi ils croient. Cest Nicole Kidman qui interprte la jeune mre dvoue qui lve seule ses enfants dans une atmosphre de peur de la guerre. Elle va abandonner toutes ses croyances et ses peurs pour pntrer au royaume du surnaturel. Nicole Kidman est dailleurs parfaite en femme compltement disjoncte et maniaque, bigote et cul serre, au point quon aimerait lui flanquer une bonne claque pour quelle se calme. Elle ressemble tellement Grace Kelly (do son nom dans le film et sa grce naturelle aussi !) par moment, et mme Deborah Kerr, quon se demande si le ralisateur ne serait pas laisser inspirer par le matre incontest du suspense, Alfred Hitchcock ! Toute cette histoire respire trangement le monde de la peur comme savait si bien linstaller ce ralisateur de thriller mrite. Nicole Kidman nous donne ici une vritable leon de nuance, de tenue et de maintien dans ce rle quelle transcende compltement du dbut la fin. Elle incarne une gamme trs varie dmotions intenses, et elle a cette force dans le regard qui clipse bien des paroles ou des dialogues : il suffit de voir la terreur se lire travers ses yeux pour comprendre. Quand on vous disait que cest une grande actrice ! Fionnula Flanagan (With or without you) en servante dvoue, Christopher Eccleston (Petits meurtres entre amis, Jude, Existenz, 60 secondes chrono) en pre nigmatique et Eric Sykes (Ces merveilleux fous volants dans leurs drles de machines) en jardinier nonchalant sont autant de personnages mystrieux qui viennent troubler lexistence de cette femme. Quant aux 2 enfants, Alakina Mann et James Bentley, leur recherche ayant pris 7 mois et mme sils nont aucune exprience dacteur, ils correspondaient lessence mme de lhistoire, avec leur sens expressif, leur propre mystre et leur ct intrigant. Ils ont quelque chose de sauvage et de magique, alli une discipline intrieure et une maturit tonnantes pour leur ge. Ils sont diffrents des enfants que lon voit dans les films dhorreur. Ils partagent une certaine alchimie avec Nicole Kidman. Paralllement la terreur subtile, essentiellement psychologique, le ralisateur a forg latmosphre angoissante du film par la lumire et le travail de la camra. La maison o vivent Grace et ses enfants semble miroiter dombres mouvantes et de mouvements soudains profondment dstabilisants. On passe dun rythme calme et paisible un rythme qui trahit lapprhension, puis la panique, et le rsultat est une perte de la notion temporelle, comme si les personnages avaient pntr dans une zone floue, trangement hors du temps. Le manoir est aussi un personnage part entire : elle baigne dans des ombres grises aux couloirs infinis plongeant dans lobscurit, et cest dans ces espaces sombres et vides que nous nous heurtons aux choses qui nous effraient le plus. Bref, voici un film inquitant, surprenant et diabolique, qui vous tiendra en haleine du dbut la fin. Une bonne surprise de fin danne !



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique