en 
 
 
cinema

 
 

True grit (sur Canal + Grand Ecran)

Sortie  le  09/12/2022  

De Ethan et Joel Coen avec Jeff Bridges, Hailee Steinfeld, Matt Damon, Josh Brolin et Barry Pepper


1870, juste après la guerre de Sécession, sur l’ultime frontière de l’Ouest américain. Seule au monde, Mattie Ross, 14 ans, réclame justice pour la mort de son père, abattu de sang-froid pour 2 pièces d’or par le lâche Tom Chaney.
L’assassin s’est réfugié en territoire indien. Pour le retrouver et le faire pendre, Mattie engage Rooster Cogburn, un U.S.Marshal alcoolique. Mais Chaney est déjà recherché par LaBoeuf, un Texas Ranger qui veut le capturer contre une belle récompense. Ayant la même cible, les voilà rivaux dansla traque.
Tenace et obstiné, chacun des 3 protagonistes possède sa propre motivation et n’obéit qu’à son code d’honneur. Ce trio improbable chevauche désormais vers ce qui fait l’étoffe des légendes : la brutalité et la ruse, le courage et les désillusions, la persévérance et l’amour….


Voilà que les frères Coen, amoureux semble-t-il des grands espaces naturels depuis quelques temps, passent du western moderne (No country for old men) à celui d’antan, le traditionnel dans toute sa splendeur, histoire de prolonger le désir de tourner dans des régions typiques du grand Ouest américain. Un genre cinématographique qui n’est certes pas de prédilection pour nos 2 fameux réalisateurs mais qui a au moins le mérite d’être restitué dans ses moindres détails et autres références visuelles pour le moins authentiques. Les paysages comme les tenues, les règlements de compte comme les poursuites à cheval, bref, la poussière comme la Winchester sont bel et bien là pour notre plus grand plaisir !
Et comme d’habitude (et de bien entendu), il est à nouveau question de vengeance, de chasse à l’homme et de justice, apparemment unique passe-temps aventureux en ces temps reculés et, sans (aucun) doute, seul type de scénario dans ce genre de film capable d’attirer les foules dans les salles. Quoi de plus simple alors que de proposer une prestation à quelques grandes vedettes du cinéma U.S. afin qu’ils s’amusent à jouer aux cow-boys au sein d’une drôle d’équipée ! En effet, d’une part, ils tentent de crédibiliser le sujet en respectant au mieux les codes du western, et d’autre part, d’inciter les spectateurs plutôt curieux à venir les voir se tirer dessus.
Si Jeff Bridges (prochainement dans Tron l’héritage), qui interprète un Marshal borgne, alcoolique (un rôle de composition ?) et ours mal léché au grand coeur, s’est exactement fait la tête de John Wayne dans 100 dollars pour un shérif d’Henry Hathaway (et pour cause, d’autant que ce film en est l’adaptation presque fidèle 40 ans après la première monture !), Matt Damon s’est quant à lui glissé dans la peau d’un jeune(t) Texas Ranger inexpérimenté et quelque peu « diminué », avec un accent de bouseux à couper au couteau. Mais la véritable surprise, c’est l’époustouflante Hailee Steinfeld, dont c’est ici le premier long métrage, qui joue une fille courageuse considérée comme un « laideron », néanmoins pleine de cran, de détermination, d’aplomb et surtout sacrément culottée, embobinant tout le monde et négociant comme ce n’est pas permis telle une pro du droit du haut de ses 14 ans. Avec ses faux airs à la Jane March dans L’amant de Jean-Jacques Annaud, elle irradie à l’écran en vrai garçon manqué que rien n’arrête ni ne fait peur.
Quoi qu’il en soit, ce remake ne serait pas tout à fait original s’il n’y avait un peu la patte des frères Coen, à travers quelques scènes humoristiques, ainsi que certaines « blagues » dont ils ont le secret, commençant et finissant par exemple leur histoire avec une cabane en bois sous la neige, exactement comme dans leur dernière réalisation, A serious man. Après les récentes sorties de 3h10 pour Yuma avec Russell Crowe, et d’Appaloosa avec Ed Harris et Viggo Mortensen, c’est le grand retour du western américain avec au casting la participation de prestigieux acteurs (souvenez-vous de Kevin Costner dans Open range et de Brad Pitt dans L’assassinat de Jesse James !), gage de réussite pour certains mais aussi d’échec pour d’autres. C’est la dure loi qui règne outre-Atlantique....

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique