en 
 
 
cinema

 
 

Clifford

Sortie  le  01/12/2021  

De Walt Becker avec Darby Camp, Jack Whitehall, Sienna Guillory, John Cleese, Kenan Thompson, Rosie Perez et David Alan Grier


Emily Elizabeth, une jeune collégienne, reçoit en cadeau de la part d’un magicien un adorable petit chien rouge. Quelle n’est pas sa surprise quand elle se réveille le lendemain dans son petit appartement de New York face au même chien devenu … géant ! Sa mère, qui l’élève seule, étant en voyages d’affaires, Emily s’embarque avec son oncle Casey, aussi fantasque qu’imprévisible, dans une aventure pleine de surprises et de rebondissements à travers la Grosse Pomme.

Trop mignon, trop adorable, trop chou…Les superlatifs ne manquent pas pour décrire ce jeune chiot « couleur homard » devenu énorme – au moins 3 mètres de haut, si ce n’est plus ! – comme une poussée de croissance accélérée en une seule nuit, bref, comme par magie. Si le responsable de cette gigantesque transformation – une sorte de Mary Poppins au masculin - n’est autre qu’un mystérieux vieux monsieur au visage aussi jovial que charmant, capable de changer la vie d’une enfant de 12 ans, de surcroit fille unique d’une mère célibataire (sortez les mouchoirs !) et la risée de son école ou plutôt « ayant du mal à s’intégrer » (c’est le moment de verser sa petite larme !), c’est que tout est possible au cinéma, surtout grâce à un chien en images de synthèse plus vraies que nature !
Dans pareille histoire, vous aurez bien évidemment votre lot de poursuites échevelées, de situations aussi cocasses qu’invraisemblables, de rencontres pittoresques, de bons sentiments à la pelle et, bien sûr, de belles valeurs morales défendues, film tout public oblige. Côté méchant, aucun doute à avoir, c’est bien celui qui ne sourit jamais voire rarement sous les traits d’un généticien particulièrement cupide. Question réflexions, ce sont forcément les jeunes qui sont plus censés et plus adultes que leurs aîné(e)s, un tant soit peu soulignés en ce qui concerne leur naïveté confondante et leurs prises de décision souvent stupides.
Vous l’aurez vite compris, cette adaptation du personnage adoré de la célèbre série de livres de Norman Bridwell, produite par les studios Scholastic en version série télévisée d’animation, est un excellent moyen pour déplacer « vos chères têtes blondes » en salles et, de plus, raviver chez vous quelques-uns de vos souvenirs de jeunesse. Car ce fameux Clifford est bien présent sur les écrans de cinéma pour attirer l’attention (comment serait-ce possible autrement, vu sa taille !) et ainsi donner au monde entier une grande et belle leçon d’amour « universelle »....

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique