en 
 
 
cinema

 
 

Tout peut changer : et si les femmes comptaient à Hollywood ?

Sortie  le  19/02/2020  

De Tom Donahue avec Geena Davis, Meryl Streep, Chloë Grace Moretz, Tracee Ellis Ross, Amandia Stenberg, Cate Blanchett, Yara Shahidi, Natalie Portman, Taraji P. Henson, Reese Witherspoon, Jessica Chastain...


Le documentaire Tout peut changer révèle ce qui se cache derrière l'une des aberrations de l'industrie du cinéma et de la télévision américaine : la sous-représentation des femmes à Hollywood. Ce documentaire met en avant des décennies de discrimination à l'égard des femmes derrière et devant la caméra, grâce notamment à une méthode inédite d’étude des données chiffrées, avec, à l’appui, des centaines de témoignages accablants.
Plus important encore, le film cherche et propose des solutions qui vont au-delà de l'industrie du cinéma et bien au-delà des frontières américaines, à travers les témoignages de nombreuses voix d'Hollywood, dont Meryl Streep, Cate Blanchett, Natalie Portman, Reese Witherspoon, Sandra Oh, Jessica Chastain, Chloë Grace Moretz, Shonda Rhimes, ou encore, Geena Davis, également productrice exécutive du film ; pour mettre en exergue ce qui peut et doit changer.


Un pareil casting féminin, aux noms pour la plupart prestigieux et non des moindres (voir la liste mentionnée ci-dessus), ferait rêver n’importe quel(le) réalisateur/trice, producteur/trice et distributeur/trice U.S. ! Néanmoins, leur présence à toutes ici n’est pas prévue pour un quelconque tournage cinématographique ou télévisé mais bel et bien pour une mise en examen pour ne pas dire en accusation du système hollywoodien, aux vues du simple constat qu’elles ne sont pas ou si peu représentées dans les différents corps de métier existants au sein du contenu médiatique américain, souvent reléguées à peu de choses aux yeux des hommes qui dirigent ou, si vous préférez, qui contrôlent la quasi majorité de ces fonctions.
Sans forcément trop rentrer dans un débat houleux ni dans des détails évidents et encore moins dans des chiffres explicites, chacune exprime le (res)sentiment d’injustice qui règne et persiste entre autres à Los Angeles, entre la misogynie soulignée flagrante, la discrimination à l’emploi affichée et les droits humains purement et simplement bafoués. Ce qu’elles veulent, du moins, désirent ardemment, c’est de pouvoir renverser les clichés véhiculés par les films (alimentés ici par de nombreux extraits), d’être incluses dans tous les domaines de la profession, d’être à égalité avec les hommes dans l’embauche au sein de cette industrie machiste et sexiste (qui d’ailleurs ne l’était pas à la naissance du cinéma aux Etats-Unis, notamment à l’époque du muet !), bref, vouloir la parité un point c’est tout !
Si on calcule rapidement, une seule femme a remporté l’Oscar du meilleur réalisateur (Kathryn Bigelow pour Démineurs en 2010), plus de 85% des scénarios sont écrits par la gente masculine (d’où un obstacle flagrant à proposer des scripts rédigés par une main féminine !), et le temps à l’écran est 2 fois plus important pour eux que pour elles. Mais voilà, pour changer un système, il faut parfois enfreindre certaines lois – ou bien les détourner -, faire respecter des décisions votées, soutenir des causes justes, en un mot, faire bouger les choses et ce n’est pas une simple affaire. Il semblerait que ces prises d’initiatives comme de positions aient commencé à porter leurs fruits mais le chemin reste encore long à parcourir pour arriver à ce qu’elles soient traitées comme tout être digne de ce nom.
En résumé, 1h35 de discours tel un état des lieux existant actuellement de l’autre côté de l’Atlantique, autour des multiples inégalités entre hommes et femmes à Hollywood, tout en évoquant bien sûr l'impact de #MeToo et l’élan provoqué par le mouvement Time's Up – tous les 2 nés dans le sillage de l'affaire Weinstein –, sans oublier l’arrivée de Donald Trump au pouvoir, à travers cette lutte perpétuelle pour assurer une conformité et faire avancer le combat afin que l’équilibre soit enfin respectée....

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique